Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Version imprimableEnvoyer à un amiExport-A+A
Interview

Justice prédictive : « ce n’est pas un robot qui prendra la décision de justice »

Pour Virginie Duval, les outils informatiques visant à prédire les chances de succès d’une procédure judiciaire peuvent être utiles pour les professionnels du droit et les justiciables. La magistrate prône un encadrement de la justice prédictive, afin que l’on sache sur quoi les études ont été basées. Elle ne serait pas opposée à la mise en place d’un processus de labellisation.

La vidéo est également disponible ici.

Vidéo réalisée par Caroline Fleuriot avec Anne Portmann.

Commentaires

Si des magistrats commencent à admettre, même avec des pincettes (des outils encadrés? mais par qui?? le pouvoir règlementaire?), ce genre de procédés, où va-t-on Mame MICHU?

Certaines solutions de justice prédictive, comme celle de www.predictice.com sont déjà très performantes

Réagissez à cet article

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Virginie Duval

Virginie Duval est présidente de l’Union syndicale des magistrats (USM)