Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Version imprimableEnvoyer à un amiExport-A+A
Portrait

In memoriam - René Chapus (1924-2017)

René Chapus est mort dans la discrétion – comme il a vécu. Et pourtant il a rayonné par sa personne et par son œuvre.

Son abord, à première vue réservé, était essentiellement simple, accueillant et ouvert ; pour les étudiants, il était accessible et bienveillant ; ils avaient pour lui une véritable affection ; il traitait ses assistants comme des égaux, sans sentiment de hiérarchie, respectant pleinement leur liberté de pensée ; ils apprenaient toujours de lui.

Il professait sans ostentation : le discours était sobre, la voix ne s’amplifiait pas, le ton restait serein. Cette apparente réserve entraînait une intense attention car l’exposé était rigoureux, la pensée vigoureuse et les expressions heureuses ; y entraient un humour parfois corrosif, des citations appropriées, des critiques presque voilées.

Ses interventions hors des amphithéâtres étaient du même ordre et produisaient le même effet. Ses remerciements « sans mélanges » aux Mélanges qui lui ont été offerts en 1992 résonnent encore comme l’expression la plus ramassée et la plus représentative de l’homme et de son talent.

Il ne cherchait ni les honneurs ni les voyages.

Il n’avait d’ambition que de réaliser une œuvre. Elle a été pleinement accomplie.

Elle ne s’est pas limitée au droit administratif. En droit constitutionnel, il a délivré un cours (publié par Les Cours de droit, 1970) auquel il faut se...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :

René Chapus

René Chapus était professeur et chercheur en droit administratif.