Accueil
Le quotidien du droit en ligne

Social | Droit international et communautaire

Le contrôle du juge dans l’application du principe d’immunité de juridiction

le 17 Décembre 2019

Dans l’application du principe d’immunité de juridiction, l’avis du chef de l’État, du chef du gouvernement ou du ministre des affaires étrangères de l’État employeur, selon lequel l’action judiciaire ayant pour objet un licenciement ou la résiliation du contrat d’un employé risque d’interférer avec les intérêts de cet État en matière de sécurité, ne dispense pas la juridiction saisie de déterminer l’existence d’un tel risque.