Accueil
Le quotidien du droit en ligne

Social | Hygiène - Sécurité - Conditions de travail

Suicide au magasin Tati de Barbès : l’ex-directrice réfute avoir harcelé son adjointe

le 15 Juin 2018

La 31e chambre correctionnelle du tribunal de Paris juge, jeudi 14 et vendredi 15 juin, l’ex-directrice du magasin Tati de Barbès, prévenue d’avoir exercé un harcèlement moral sur la personne de France Javelle. Cette femme, directrice adjointe et salariée du magasin depuis vingt-cinq ans, s’était suicidée en 2012 et avait désigné, dans les lettres, la responsabilité de sa supérieure hiérarchique.