Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Indemnisation des victimes de l’amiante

Lorsque l’offre formulée par le FIVA n’a pas été acceptée, la victime ou ses ayants droit disposent du droit d’agir en justice pour obtenir l’indemnisation des préjudices trouvant leur source dans la contamination par l’amiante. L’action est intentée devant la cour d’appel dans le ressort de laquelle se trouve le domicile du demandeur.

par I. Gallmeisterle 25 juillet 2007

Un homme décède d’une maladie consécutive à l’exposition à l’amiante, dont le caractère professionnel a été reconnu. Le Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (FIVA) propose à ses héritiers une offre d’indemnisation en réparation de leurs préjudices personnels et au titre du préjudice extra-patrimonial de la victime. Les héritiers l’acceptent au seul titre de leurs préjudices personnels et saisissent alors la cour d’appel de Nouméa, dans le ressort de laquelle est domicilié l’un d’entre eux, d’une demande d’indemnisation du préjudice subi par leur auteur.

La loi du...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :