Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Précisions sur la preuve de l’information sur le retrait de points

Depuis le 1er janvier 2002, les conducteurs interceptés après un excès de vitesse sont présumés avoir reçu une information suffisante sur le retrait de points qu’ils encourent.

par Marie-Christine de Monteclerle 24 juillet 2012

Le Conseil d’État apporte deux nouvelles précisions sur la preuve de l’information du conducteur sur les retraits de points qu’il encourt sur son permis de conduire.

Tout d’abord, la haute juridiction complète le raisonnement de son avis Gendron (CE, avis, 8 juin 2011, req. n° 348730, AJDA 2011. 1568, concl. J.-P. Thiellay ), concernant les infractions relevées avec interception du véhicule. Elle y avait jugé que l’intervention de l’arrêté du 5...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :