Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Majeurs protégés : les avocats doivent davantage s’investir

par V. Avena-Robardetle 21 avril 2011

1 % seulement des majeurs protégés ont un avocat ! On aurait pu penser que la réforme de 2007 aurait, notamment, pour conséquence d’impliquer davantage l’avocat ou, à tout le moins, de sensibiliser l’ensemble de la profession sur la nécessité qu’il y a à assister les personnes les plus vulnérables.

Le tableau, pour autant, ne doit pas être exagérément noirci. Après un peu plus de deux ans d’application, il est beaucoup de points positifs. La réforme a répondu à de réelles attentes des professionnels.

Évidemment rien n’étant jamais parfait, l’on peut d’ores et déjà identifier un certain...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :