Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Droits sportifs audiovisuels : la fin de l’exclusivité ?

Les clauses d’un contrat de licence exclusive conclu entre un titulaire de droits de propriété intellectuelle et un organisme de radiodiffusion constituent une restriction à la concurrence interdite par l’article 101 du Traité de fonctionnement de l’Union européenne (TFUE) dès lors qu’elles imposent l’obligation de ne pas fournir de dispositifs de décodage en vue de l’utilisation de contenus protégés à l’extérieur du territoire couvert par le contrat de licence.

par A. Astaixle 10 octobre 2011

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) avait été saisie, en septembre 2008, d’une demande de décision préjudicielle introduite par la haute cour de justice britannique, au sujet d’un litige relatif à la commercialisation et à l’utilisation, au Royaume-Uni, de dispositifs de décodage donnant accès aux services de radiodiffusion satellitaire d’un organisme de radiodiffusion (fabriqués et commercialisés avec l’autorisation de cet organisme) mais utilisés, au mépris de la volonté de ce dernier, en dehors de la zone géographique pour laquelle ils avaient été délivrés. Ainsi, des pubs avaient diffusé au sein de leur établissement des matchs de football de la ligue anglaise, en passant non pas par BSkyB, le diffuseur officiel, mais par des décodeurs étrangers, notamment grecs, lesquels coûtaient jusqu’à dix fois moins cher que l’abonnement « officiel...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :