Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Le budget de la justice devrait diminuer de 160 millions d’euros

Dans un entretien publié hier dans Le Parisien, le ministre de l’action et des comptes publics Gérald Darmanin, a annoncé, un plan de 160 millions d’euros d’économies pour la justice. Les syndicats de magistrats dénoncent des mesures d’austérité.

par Marine Babonneaule 12 juillet 2017

« Non aux dépenses incontrôlées, non à l’inefficience des politiques publiques, mais oui à l’investissement qui permet de préparer la société de demain », avait déclaré Gérald Darmanin le 6 juillet, lors des États généraux de la Nation, faisant ainsi écho au discours de politique générale du premier ministre. Halte à la dépense publique inconsidérée. Pour cela, Édouard Philippe a été clair : « remettre en cause certaines missions ». « Aucun ministère, aucun opérateur, aucune niche fiscale ne sera sanctuarisé. Partout, nous chasserons la dépense inefficace et le saupoudrage de crédits ».

Hier, le ministre des comptes publics, interrogé par Le Parisien, a annoncé un plan de 4,5 milliards d’économies que le gouvernement « entend réaliser d’ici la fin de l’année 2017 ». Le ministère de l’intérieur devra faire 526 millions d’euros d’économies « sans toucher aux effectifs de police et de gendarmerie », promet M. Darmanin tandis que la justice devra notamment réduire son programme immobilier – qui avait été augmenté en 2017 de 31 % – à hauteur de 160 millions d’euros. « Pour la justice, ce sera 160 millions d’euros d’économies,...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :