Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Calais : suspension des arrêtés interdisant la distribution de repas aux migrants

Selon le juge des référés du tribunal administratif de Lille, l’interdiction de distribuer des repas aux migrants présents à Calais prive une population en très grande précarité d’une assistance alimentaire vitale.

par Diane Poupeaule 23 mars 2017

Le juge des référés du tribunal administratif de Lille a suspendu, le 22 mars, l’exécution d’arrêtés et de décisions de la maire de Calais interdisant la distribution de repas sur certaines zones de la commune. Il était saisi par onze associations venant en aide aux migrants présents dans le Calaisis. Leur nombre est évalué par le Défenseur des droits entre 250 et 400 dont plus d’une centaine seraient mineurs. La plupart ont quitté les centres d’accueil et d’orientation où ils avaient été transférés à la suite du démantèlement de la « Jungle » à l’automne dernier (photo) et sont revenus à Calais dans l’espoir de pouvoir rejoindre la Grande-Bretagne.

Pour leur venir en aide, plusieurs associations ont mis en place des distributions de repas...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :