Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Code de justice pénale des mineurs : quoi de neuf ?

Le 20 janvier 2021 la commission des lois du Sénat a une nouvelle fois reporté la mise en œuvre du code de justice pénale des mineurs et a apporté des modifications au projet de loi. 

par Dorothée Goetzle 22 janvier 2021

Depuis son entrée en vigueur, l’ordonnance du 2 février 1945 relative à l’enfance délinquante a été modifiée plus de quarante fois. Ces modifications successives ont conduit à multiplier les mesures, cadres procéduraux et modes de poursuites applicables aux mineurs. Elles ont, au fil du temps, rendu moins lisibles les principes affirmés en 1945 et ont contribué à un allongement des délais de jugement.

La loi n° 2019-222 du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice a autorisé le gouvernement à réformer cette ordonnance (P. Januel, Le projet de code de justice pénale des mineurs, Dalloz actualité, 17 juin 2019). L’ordonnance portant partie législative du code de la justice pénale des mineurs a été publiée au Journal officiel le 13 septembre 2019. Ce nouveau code de la justice pénale des mineurs (CJPM) devait initialement entrer en vigueur le 1er octobre 2020 (L. Gebler, Principales nouveautés introduites par le code de justice pénale des mineurs, AJ fam. 2019. 484  ; P. Bonfils, Première approche du code de la justice pénale des mineurs, AJ pénal 2019. 476 ). En raison de la crise sanitaire, son entrée en vigueur a été reportée au 31 mars 2021.

Réunie le 20 janvier 2021, la commission des lois du Sénat l’a encore repoussée au 30 septembre 2021 pour tenir compte...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :