Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Comparutions immédiates : nullité de l’interpellation en marge de la manifestation interdite

Trois jeunes hommes de confession juive étaient poursuivis pour participation avec arme à un attroupement. A l’issue de deux heures de délibéré, la procédure a été annulée par le tribunal de la 23e chambre correctionnelle du TGI de Paris.

par Julien Mucchiellile 30 juillet 2014

Les ouvriers au travail sur la façade du tribunal causent un vacarme infernal. Les murs en tremblent presque, de la poussière tombe sur les bancs des journalistes et la présidente Marie-Françoise Guidolin, excédée, demande à l’avocat de la défense de parler plus fort. « Nous déposons toute une série de demandes de nullité » répète, à peine audible, Gilles Grinal.

Il défend l’un des trois jeunes debout dans le box des prévenus de la 23e chambre correctionnelle du TGI de Paris qui, en période de vacation, occupe ses débuts de semaine à juger les dommages collatéraux des manifestations de soutien à Gaza Ils sont prévenus de participation avec arme – de catégorie B – avec attroupement. Mais l’attroupement en cause n’était pas la manifestation, à laquelle ces trois jeunes hommes ne participaient d’ailleurs pas.

Ils étaient rue des Rosiers, samedi en fin de journée, quand ils ont reçu un sms. « Ils arrivent,...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :