Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Conditions de maintien de la suspension d’un fonctionnaire au-delà de quatre mois

par Marie-Christine de Monteclerle 19 octobre 2021

Un fonctionnaire qui a interjeté appel de sa condamnation par le tribunal correctionnel fait toujours l’objet de poursuites pénales au sens de l’article 30 de la loi du 13 juillet 1983. L’administration peut donc légalement prolonger sa suspension en l’assortissant, le cas échéant, d’une retenue sur traitement.

M. B., conseiller d’éducation principal stagiaire, a été condamné à vingt mois de prison pour agressions sexuelles sur mineur de quinze ans. Le recteur d’académie l’a suspendu de ses fonctions puis, au bout de quatre mois, a...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :