Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Le Conseil d’État vole au secours du courlis cendré

Le juge des référés du Conseil d’État a suspendu un arrêté qui mettait fin au moratoire sur la chasse à un petit échassier très menacé.

par Marie-Christine de Monteclerle 4 septembre 2019

Le coup de semonce envoyé par Bruxelles à la France, il y a quelques semaines, rappelant la nécessité de respecter la directive Oiseaux (v. AJDA 2019. 1606 ) n’a peut-être pas été parfaitement entendu au ministère de la transition écologique. Il a, en revanche, été reçu 5 sur 5 au Palais-Royal. Le juge des référés du Conseil d’État a suspendu, le 26 août, un arrêté du 31 juillet qui mettait fin au moratoire sur la chasse au courlis cendré, en vigueur depuis 2008. L’arrêté autorisait le prélèvement de 6 000 de ces petits échassiers pendant la saison 2019-2020.

Saisi par...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :