Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Continental : la Cour de cassation censure le coemploi

La cour d’appel d’Amiens avait condamné in solidum la société Continental AG à des dommages-intérêts pour rupture sans cause réelle et sérieuse des contrats de travail de l’usine maintenant fermé de Clairoix (Oise).

par Olivier Hiellele 7 juillet 2016

L’essentiel est sauf pour la première vague d’anciens salariés de l’usine Continental de Clairoix (Oise). La Cour de cassation a en effet confirmé les arrêts de la cour d’appel d’Amiens du 30 septembre 2014 en ce qu’ils avaient déclaré sans cause réelle et sérieuse les licenciements faisant suite à la fermeture de l’usine, se...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :