Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

La Cour des comptes ne pense pas qu’aux économies

Dans son rapport annuel, la Cour des comptes déplore l’absence d’amélioration de la situation des finances publiques. Pour autant, toute mesure d’économie n’est pas vertueuse, comme le démontre l’exemple des aides au logement.

par Marie-Christine de Monteclerle 27 février 2020

« La France a peu tiré profit de l’environnement économique et financier favorable de la seconde moitié des années 2010 pour consolider ses finances publiques », déplore la Cour des comptes dans son rapport public annuel 2020. Celui-ci pointe, comme à l’accoutumée, un certain nombre de dysfonctionnements des finances et de la gestion publiques. Les magistrats de la rue Cambon regrettent ainsi la hausse du déficit public en 2019 (73,8 milliards d’euros, soit 3,1 points de PIB), due à la fois à la transformation du crédit d’impôt compétitivité emploi en allégement de cotisations sociales et aux mesures prises à la suite du mouvement des gilets jaunes. 2020 ne verra aucune amélioration du déficit structurel du fait des choix du gouvernement de baisser les...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :