Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

La Cour des comptes veut réussir le pari du « logement d’abord »

La Cour des comptes approuve la politique lancée en 2017 et visant à trouver avant tout un logement stable aux personnes sans domicile fixe. Mais elle demande au gouvernement de l’accélérer.

par Marie-Christine de Monteclerle 15 janvier 2021

Le dispositif du « logement d’abord » « constitue un exemple d’une politique publique permettant, lorsque les conditions nécessaires sont remplies, de faire mieux (au bénéfice des personnes sans domicile, y compris des plus fragiles d’entre elles) à un coût total moindre pour la collectivité publique ». Rien d’étonnant donc à ce que la Cour des comptes, apôtre notoire du faire mieux avec moins, plaide, dans un référé rendu public le 8 janvier, pour une accélération du plan « logement d’abord » 2018-20200, adopté...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :