Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Des règles dérogatoires pour la restauration de Notre-Dame

La volonté du président de la République de restaurer la cathédrale en cinq ans doit se traduire par des dispositions législatives dérogatoires qui inquiètent les professionnels de la culture.

par Marie-Christine de Monteclerle 3 mai 2019

Neuf jours après l’incendie qui a gravement endommagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, le conseil des ministres du 24 avril a examiné un projet de loi pour la restauration et la conservation du monument. Comme le gouvernement l’avait très rapidement annoncé, le texte ouvre une souscription nationale et majore les avantages fiscaux dont peuvent bénéficier les donateurs. Sans préjudice du contrôle de la Cour des comptes (qui a annoncé que, dès cette année et jusqu’à la fin des travaux, elle contrôlerait les organismes impliqués et publierait un rapport annuel), un comité réunissant le premier président de celle-ci et les présidents des...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :