Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Droits aux prestations familiales dans un couple séparé

Le Conseil d’État juge que la règle de l’allocataire unique fixée au premier alinéa de l’article R. 513-1 du code de la sécurité sociale (CSS), qui fait obstacle à ce qu’un parent bénéficiant d’une résidence alternée de son enfant mise en œuvre de manière effective et équivalente perçoive le complément du libre choix du mode de garde dès lors qu’il n’est pas cet allocataire unique, méconnaît dans cette mesure l’article L. 513-1 du CSS.

par Emmanuelle Maupinle 28 mai 2021

Il résulte des dispositions de l’article L. 513-1 du CSS que le législateur a entendu lier l’attribution des prestations familiales au nombre desquelles figure la prestation d’accueil du jeune enfant comprenant le complément du libre choix du mode de garde, à la charge effective et permanente de l’enfant.

« Dans le cas […] où, à la suite du divorce, de la séparation de droit ou de fait des époux ou de la cessation de la vie commune des concubins,...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :