Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Les électeurs ne retourneront pas aux urnes à la Balme-de-Sillingy

Le Conseil d’État a validé l’élection de Séverine Mugnier à la mairie de la Balme-de-Sillingy, annulant le jugement du 15 septembre 2020 par lequel le tribunal administratif de Grenoble avait annulé les opérations électorales.

par Jean-Marc Pastorle 26 mars 2021

Devenue il y a un an l’un des premiers clusters de la covid-19, la Balme-de-Sillingy avait organisé les élections municipales, remportées au premier tour par la liste « Un cœur qui Balme », avec 52,2 % des suffrages exprimés, soit 723 voix. En raison d’un taux d’abstention de 60,37 % mais aussi parce que le maire sortant, François Daviet, arrivé second avec 47,8 % mais contaminé et mis en quarantaine à son domicile jusqu’au 14 mars, estimait que ces circonstances avaient porté atteinte à l’égalité des candidats, le tribunal administratif de Grenoble avait annulé ces opérations électorales.

Juge d’appel des élections municipales, le Conseil d’État rappelle que le niveau de l’abstention n’est, par lui-même, « pas de nature à remettre en cause les résultats du...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :