Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Les frères et sœurs d’un réfugié mineur doivent être pris en compte dans le calcul du RSA

Les enfants mineurs non mariés à la charge effective des ascendants directs au premier degré, résidant régulièrement en France, d’un réfugié mineur satisfont aux conditions posées à l’article L. 262-5 du code de l’action sociale et des familles pour être pris en compte dans la détermination des droits au revenu de solidarité active.

par Emmanuelle Maupinle 19 janvier 2022

Il résulte de l’économie générale des articles L. 262-4 et L. 262-5 du code de l’action sociale et des familles (CASF) et des articles L. 512-2 et D. 512-2 du code de la sécurité sociale (CSS) que « les enfants mineurs non mariés à la charge effective des ascendants directs au premier degré, résidant...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :