Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Garantie de parfait achèvement : la notification des désordres préalable nécessaire à l’assignation

Une assignation, même délivrée avant l’expiration du délai d’un an prévu à l’article 1792-6, ne peut suppléer la notification préalable à l’entrepreneur des désordres révélés postérieurement à la réception. 

par Camille Dreveaule 6 mai 2021

L’arrêt commenté présente l’intérêt de porter sur la mise en œuvre de la garantie de parfait achèvement. La jurisprudence précise régulièrement les conditions relatives à la forclusion de l’action, rappelant que le délai annal est un délai d’épreuve et d’action (Civ. 3e, 6 mai 1998, n° 96-18.038, D. 1998. 148 ; RDI 1998. 373, obs. P. Malinvaud et B. Boubli ; 18 déc. 2001, n° 00-15.481, Constr.-Urb. 2002. Comm. 87, obs. M.-L. Pagès-De Varenne). Mais plus rares sont les arrêts relatifs aux modalités précédant l’action en justice. Celles-ci déduites de l’article 1792-6 du code civil doivent être respectées à la lettre. Elles découlent de la spécificité de cette garantie qui contraint le constructeur à une réparation en nature. Ce dernier doit parfaire l’achèvement de l’ouvrage en remédiant aux désordres réservés ou signalés dans l’année suivant la réception (N. Coudoing, La garantie de parfait achèvement : une garantie insolite, RDI 2011. 318).

En pratique, le maître de l’ouvrage doit signaler à l’entrepreneur les désordres constatés dans le procès-verbal de réception, ou lui notifier par écrit ceux qui se sont manifestés postérieurement. Les parties conviennent des modalités de reprise des désordres, ce qui interrompt le délai de forclusion. A défaut d’accord, le maître de l’ouvrage doit mettre en demeure l’entrepreneur d’y remédier. Cette interpellation est nécessairement postérieure à la réception (Civ. 3e, 4 avr. 2001, n° 99-14.970, RDI 2001. 250, obs. P. Malinvaud ). En cas de silence conservé par le constructeur, les travaux peuvent être exécutés à ses frais et risques. 

Ces diverses étapes doivent toutes être respectées car l’entrepreneur doit avoir été mis en mesure d’intervenir pour remédier aux désordres avant toute action en...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :