Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Le gouvernement cherche encore les solutions en matière d’asile

Le gouvernement veut agir plus vite et plus efficacement pour redonner sa pleine portée au droit d’asile, tout en se montrant très ferme sur l’immigration irrégulière. 

par Jean-Marc Pastorle 13 juillet 2017

Le plan présenté par le Premier ministre, le 12 juillet 2017, pour garantir le droit d’asile et mieux maîtriser les flux migratoires entend répondre à une double urgence : mieux traiter ceux qui ont besoin d’un statut de réfugié et reconduire plus efficacement à la frontière les migrants économiques. Ce plan s’articule autour de cinq objectifs. Le premier « mieux maîtriser les flux migratoires au niveau européen et international » passe par un renforcement des contrôles aux frontières extérieures de l’Union européenne. Le gouvernement compte sur la nouvelle agence européenne des garde-frontières et des garde-côtes (ex-Frontex) pour évaluer la solidité des dispositifs de contrôles aux frontières des États membres. Il souhaite également que soit révisé le règlement Dublin afin que le pays responsable de l’examen d’une demande d’asile le reste durablement, tout en respectant des conditions d’accueil suffisamment dignes pour le demandeur.

« Redonner sa pleine portée au droit d’asile en améliorant le traitement des demandes et les conditions d’accueil » constitue le deuxième objectif. En 2016, la procédure devant l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) et la Cour nationale du droit d’asile (CNDA) est en...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :