Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Indépendance du parquet : le Conseil d’État transmet une QPC

par M.Ble 28 septembre 2017

Hier, le Conseil d’État a transmis au Conseil constitutionnel une question prioritaire de constitutionnalité déposée par l’Union syndicale des magistrats, en juin dernier (V. Dalloz actualité, 22 juin 2017, art. C. Fleuriot ). Le syndicat avait fait valoir notamment l’incompatibilité entre l’article 5 de l’ordonnance du 22 décembre 1958 qui prévoit que les magistrats du parquet sont sous l’autorité du ministre de la justice et l’indépendance du pouvoir judiciaire, tel que garanti par la Constitution. Un argument qu’avait balayé le représentant de la Chancellerie, pour qui la distinction entre les statuts des magistrats du siège et du parquet est prévue par la Constitution elle-même. Le Conseil constitutionnel a trois mois pour se prononcer.

 

Réagissez à cet article

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.