Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Les journalistes pourront visiter les prisons sans prévenir

La loi sur la modernisation du secteur de la presse, qui vient d’être publiée, permet aux parlementaires d’être accompagnés de journalistes lors de visites inopinées de lieux de privation de liberté.

par Caroline Fleuriotle 21 avril 2015

Dès que le décret attendu entrera en vigueur, les journalistes pourront accompagner les parlementaires lors de leurs visites de lieux de privation de liberté. Cette nouveauté est permise par la loi sur la modernisation du secteur de la presse, publiée au Journal officiel du 18 avril 2015 (L. n° 2015-433, 17 avr. 2015, JO 18 avr.).

Depuis 2000, les députés et sénateurs peuvent visiter « à tout moment » des lieux de privation de liberté. Une possibilité étendue aux représentants au Parlement européen élus en France depuis 2009. Toutefois, l’engouement des parlementaires ne semble pas fort. En 2012, 122 visites d’établissements pénitentiaires...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :