Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

L’Agence nationale de la cohésion des territoires devra faire ses preuves

L’Agence nationale de la cohésion des territoires va voir le jour, les députés ayant adopté en nouvelle lecture, le 21 mai 2019, la proposition de loi qui l’a créée. 

par Jean-Marc Pastorle 23 mai 2019

L’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) devait satisfaire tout le monde : l’État, les élus… Mais le consensus ne s’est pas fait au stade du Parlement ; la commission mixte paritaire, qui avait trouvé un accord sur la proposition de loi organique relative à la nomination du directeur général de la future agence, n’a pas permis aux deux assemblées de s’entendre sur la question de la gouvernance.

Une agence, pour quoi faire ?

La création de cette agence devait répondre à la demande des élus locaux d’une simplification du paysage des opérateurs de l’État intervenant au profit des territoires. Créée sous la forme d’un établissement public de l’État, l’ANCT fusionnera deux services de l’administration...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :