Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

L’isolement, une question au cœur du mal-logement

Le 25e rapport annuel sur l’état du mal-logement en France 2020 de la Fondation Abbé-Pierre met en lumière l’isolement des personnes seules. Le cahier intitulé « Seul face au mal-logement » permet de faire le rapprochement existant entre le mal-logement et l’isolement des personnes.

par Sofyène Jamaile 6 février 2020

35 % des ménages français sont composés d’une seule personne. La mono-résidentialité est le résultat de facteurs démographiques importants comme les ruptures conjugales, le veuvage ou la mobilité géographique. Ce phénomène d’isolement, qui ne date pas d’hier et qui peut durer sur le long terme, accentue de manière conséquente la pénurie de logements. En sus de celle-ci, l’offre de petits logements abordables est insuffisante au regard du marché puisque, comme le souligne l’association, « près de la moitié des demandes Hlm émanent de personnes seules ». De ce fait, cette pénurie de logements se traduit pour les personnes seules par des difficultés d’accès au logement.

Cette difficulté d’accès se retrouve aussi dans le...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :