Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

La liberté d’expression face aux droits d’un accusé

Le Conseil d’État a rejeté le recours de France Télévisions contre la mise en demeure que lui avait adressée le CSA à la suite du reportage d’« Envoyé spécial » sur l’une des deux plaignantes de l’affaire Tron.

par Marie-Christine de Monteclerle 21 mai 2019

Le Conseil d’État a rejeté, le 19 mai 2019, le recours de la société France Télévisions contre la mise en demeure que lui avait adressée le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) à la suite d’un reportage de l’émission « Envoyé spécial » centré sur l’une des deux plaignantes de l’affaire Georges Tron. Et ceci alors que le procès de l’ancien ministre avait débuté deux...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :