Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Les lignes directrices de la CNIL sur les cookies partiellement censurées

La CNIL ne pouvait pas, dans un instrument de droit souple, interdire, de façon générale et absolue, les dispositifs qui empêchent ceux qui refusent les cookies d’accéder à un site internet.

par Marie-Christine de Monteclerle 25 juin 2020

La Commission nationale de l’information et des libertés (CNIL) ne pouvait pas, dans ses lignes directrices sur les cookies et autres traceurs, interdire de façon générale et absolue la pratique des cookies walls, c’est-à-dire le blocage de l’accès à un site web ou une application pour les personnes qui ne consentent pas au dépôt ou à la lecture, sur son terminal.

Adoptées le 4 juillet 2019, ces lignes visaient à préciser les règles applicables et les bonnes pratiques en matière de cookies depuis...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :