Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Marché immobilier résidentiel ancien en Île-de-France au premier trimestre 2018

Pour le premier trimestre 2018, le marché immobilier résidentiel ancien en Île-de-France reste encore dynamique, malgré une légère baisse de son activité. La hausse annuelle des prix de vente enregistre également un ralentissement.

par Gatien Hamelle 13 juin 2018

Au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue le 7 juin 2018, la chambre des notaires de Paris - Île-de-France a présenté l’état du marché immobilier au premier trimestre 2018.

Volume des ventes en légère baisse

Après d’importantes augmentations depuis le printemps 2015, le volume de ventes de logements anciens en Île-de-France, au premier trimestre 2018, a baissé de 3 % en un an, avec 41 390 ventes (contre une augmentation de 38 %, avec 44 220 ventes au premier trimestre 2017). Cette baisse est principalement significative pour le volume de vente des appartements anciens (- 3 %, avec 29 150 ventes) et un peu moins pour le volume de vente des maisons anciennes (- 1 %, avec 12 240 ventes).

Le nombre de ventes d’appartements anciens (123 730 réalisations) et de maisons anciennes (57 420 transactions) enregistré en Île-de-France sur les douze mois précédents se maintient à un niveau historiquement élevé, malgré un très léger tassement.

Dans Paris, le volume des ventes des appartements anciens a, pour sa part, reculé de 10 % entre le premier trimestre 2017 et le premier trimestre 2018. À...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :