Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Marchés publics de travaux : la garantie à première demande reste autonome

Peut statuer en référé, sans trancher une contestation sérieuse, la cour d’appel qui a établi que le montant de la garantie à première demande n’était pas limité aux sommes effectivement versées par le maître d’ouvrage au constructeur, mais à 5 % du montant du marché.

par Fanny Garciale 2 mars 2016

Un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) a fait procéder à la restructuration-extension d’une maison de retraite par un entrepreneur ayant souscrit une garantie à première demande auprès d’un établissement bancaire, à hauteur de 5 % du montant du marché (qui était d’environ 530 000 €). Pendant l’exécution des travaux, le constructeur a été mis en liquidation judiciaire. L’EHPAD, bénéficiaire de la sûreté personnelle, a alors sollicité le garant à première demande, afin qu’il mette en œuvre ses obligations, pour un montant avoisinant les 27 000 €. Ce dernier refusait, souhaitant limiter le montant de sa garantie aux sommes effectivement versées par le maître de l’ouvrage (en l’occurrence quasiment 224 000 €).

Pour répondre au garant ayant formé le pourvoi, la Cour de cassation est venue rappeler une solution constante en droit des sûretés : « le montant de la garantie à première...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :