Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Naked est une contrefaçon : confirmation en appel

Presque deux ans après la décision de première instance, la cour d’appel s’est prononcée sur le sort de l’œuvre de Jeff Koons, Naked, sculpture en porcelaine représentant deux enfants nus se tenant mutuellement par l’épaule.

par Jeanne Daleaule 21 janvier 2020

La sculpture Naked réalisée en 1988 par Jeff Koons avait été considérée par le tribunal de grande instance de Paris comme la contrefaçon de l’une des photographies de Jean-François Bauret, intitulée Enfants, et conservée à la Bibliothèque nationale de France (TGI Paris, 9 mars 2017, Dalloz actualité, 28 mars 2017, obs. J. Daleau). Le société de l’artiste plasticien et le Centre Pompidou, qui prévoyait d’exposer l’œuvre en 2014, ont été condamnés à indemniser les héritiers de Jean-François Bauret pour avoir reproduit cette œuvre sur les supports de l’exposition en vente au public. Précisons que la veille de l’ouverture de...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :