Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Nouvelle annulation du barème des mutations de l’éducation nationale

Les ministres passent et les notes de service illégales du ministère de l’Éducation nationale restent… Le Conseil d’État censure une nouvelle fois une circulaire sur le mouvement national des enseignants du secondaire.

par Marie-Christine de Monteclerle 11 octobre 2019

Le Conseil d’État a annulé, le 4 octobre, la note de service du ministre de l’éducation nationale du 6 novembre 2017 relative aux règles et procédures du mouvement national des personnels enseignants du second degré pour la rentrée scolaire de septembre 2018. Comme celle portant sur l’année 2017 (CE 16 oct. 2017, n° 406723, AJDA 2017. 2288 ) et la plupart de ces circulaires annuelles des années antérieures, celle-ci se voit condamnée pour non-respect des priorités de mutation fixées, pour l’ensemble des fonctionnaires de l’État, par l’article 60 de la loi du 11 janvier 1984 (v. B. Toulemonde, Quand la gestion des enseignants ne s’embarrasse pas du droit, AJDA 2015. 2345 ).

Le ministère de l’Éducation nationale avait tenté de légaliser sa pratique en modifiant la loi....

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :