Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Précisions sur l’article 441-6, alinéa 2, du code pénal

Par l’arrêt commenté, la chambre criminelle vient apporter d’utiles précisions sur la caractérisation du délit de déclaration mensongère à une administration publique en vue d’obtenir un avantage indu.

par Hugues Diazle 27 septembre 2018

Le gérant d’une entreprise était convoqué devant le tribunal correctionnel d’Orléans des chefs d’emploi d’un étranger non muni d’une autorisation de travail salarié, faux dans un document administratif, détention de faux document administratif et déclaration mensongère à une administration publique en vue d’obtenir un avantage indu : il lui était en substance reproché d’avoir embauché un ressortissant étranger, sous couvert d’une fausse identité, puis d’avoir déclaré, toujours sous cette identité usurpée, l’accident de travail dont avait été victime l’employé. D’après les éléments factuels qui transparaissent des motifs de l’arrêt, il est permis de préciser, d’une part, que le gérant avait spontanément remarqué que la physionomie de la personne qui se présentait face à lui ne correspondait pas à la copie de la pièce d’identité fournie, d’autre part, que le salarié avait informé l’employeur de sa véritable identité dès son hospitalisation. C’est d’ailleurs, semble-t-il, en raison de cette hospitalisation que le gérant, probablement conscient de ses propres négligences, se décidait à falsifier la copie de la pièce d’identité qui lui avait été fournie, en y apposant la véritable photographie de l’employé en situation irrégulière.

Après avoir écarté une exception de nullité de la convocation en justice, le tribunal correctionnel déclarait le prévenu coupable des faits poursuivis et, sur les intérêts civils, le condamnait à payer à la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) le remboursement des prestations indûment versées. Prévenu, partie civile et ministère public relevaient appel de la décision. La cour d’appel d’Orléans, après requalification d’un des faits poursuivis, confirmait le jugement de première instance : l’employeur inscrivait un pourvoi et articulait trois moyens distincts de...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :