Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Préparation d’équidés en vue de leur exploitation à fin touristique

La préparation d’équidés en vue de leur exploitation est suffisamment caractérisée par le fait qu’une association preneuse à bail de terres organise des promenades touristiques avec des équidés, présents sur les lieux mis à disposition, dont elle assure la nourriture et l’entretien, permettant de reconnaître un bail à ferme.

par Stéphane Prigentle 3 février 2015

Un syndicat intercommunal a conclu le 7 mai 2002 avec une association, une convention principale comportant « concession commerciale » (sic), moyennant une redevance, d’un terrain et mise à disposition de dépendances pour développer des activités touristiques sur le site d’un lac, en fournissant aux visiteurs des promenades à cheval, poney et âne. Cette convention était stipulée renouvelable annuellement par tacite reconduction. Le syndicat a notifié congé à l’association pour le 1er avril 2009. Estimant bénéficier d’un bail rural, l’association conteste le congé. Les premiers juges ont considéré que la convention passée entre le syndicat et l’association était soumise au seul droit commun du louage, faute d’exercice d’une activité agricole. L’association forme un pourvoi en cassation. L’arrêt d’appel est cassé.

La loi n° 2005-157 du 23 février 2005 sur le développement des territoires ruraux a modifié l’article L. 311-1 du code rural en réputant également agricoles « les activités de préparation et...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :