Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Les procureurs s’invitent dans la campagne présidentielle

La Conférence nationale des procureurs vient de proposer dix suggestions pour améliorer le fonctionnement de la justice française.

par Gabriel Thierryle 11 janvier 2022

Ce sont dix propositions pour faire avancer un système en crise, d’anciennes revendications, des suggestions très concrètes ou des recommandations plus générales. Préparées depuis juin dernier, elles permettent aujourd’hui à la Conférence nationale des procureurs de la République de faire entendre sa voix dans la campagne électorale.

Avec l’espoir de voir des propositions reprises par des candidats, de transmettre au grand public les préoccupations des parquets, et enfin de nourrir le débat en cours des États généraux de la justice. « Notre volonté est d’alimenter le dialogue et de nourrir la réflexion collective sur le devenir de l’institution judiciaire », a ainsi résumé, lors d’une présentation à la presse le 6 janvier, le procureur Jean-Baptiste Bladier, président de la Conférence nationale des procureurs de la République (CNPR), une association qui rassemble les chefs de parquet.

Si pour les procureurs la question du manque de moyens dans la justice française est centrale, elle n’est toutefois formulée qu’à travers une seule proposition. Une manière de faire émerger d’autres thèmes de réflexion. La problématique des moyens, rappelle à ce sujet le président de la CNPR, ne doit d’ailleurs pas être vue comme une manière de « produire plus de...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :