Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Qui a intérêt à agir en annulation d’une délibération du conseil de l’Ordre ?

La Cour de cassation a jugé qu’une délibération du conseil de l’Ordre de Paris refusant d’accorder à un syndicat d’avocats le bénéfice d’une subvention peut faire l’objet d’un recours de la part d’un avocat, membre de ce syndicat.

par Anne Portmannle 21 mai 2015

L’affaire concernait le syndicat Manifeste des avocats collaborateurs (MAC) fondé et présidé par l’avocat parisien Avi Bitton, membre du conseil de l’Ordre. Par deux délibérations, des 24 juillet 2012 et 5 mars 2013, le conseil de l’Ordre des avocats parisiens a refusé d’accorder à ce syndicat une subvention de fonctionnement. Contestant ce refus, le syndicat et plusieurs avocats membres du syndicat, dont son président, ont formé un recours en annulation contre les deux délibérations devant la cour d’appel, conformément aux dispositions de l’article 19 de la loi n° 71-1130 du 31 décembre 1971. La cour d’appel a déclaré les recours, tant du syndicat que des avocats, irrecevables, jugeant que les...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :