Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Radicalisation : les élus locaux en première ligne

Un rapport du Sénat propose de bonnes pratiques pour que les collectivités territoriales s’impliquent dans la prévention de la radicalisation.

par Diane Poupeaule 19 avril 2017

Les sénateurs Jean-Marie Bockel (UDI) et Luc Carvounas (PS) ont présenté, le 11 avril 2017, un rapport d’information (n° 483) sur Les collectivités territoriales et la prévention de la radicalisation.

Avec plus de 17 000 personnes inscrites sur le fichier de traitement des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT), les collectivités, et plus particulièrement les communes, sont désormais « directement confrontées à la pression d’un communautarisme parfois exacerbé » relève le rapport. Ces comportements peuvent prendre la forme de demandes d’aménagement d’horaires ou d’usage dans les services publics (les piscines par exemple), ou d’une...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :