Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Résiliation d’un contrat de maîtrise d’œuvre et paiement des honoraires

En application de l’article 1134 du code civil, le manquement du maître d’œuvre à ses obligations ne saurait faire échec à l’application d’une clause le faisant bénéficier, en cas de résiliation du contrat par le maître d’ouvrage, du paiement avec abattement de la fraction de mission déjà accomplie.

par Fanny Garciale 21 novembre 2013

Dans le cadre de l’édification d’un bien immobilier, une société civile immobilière a contracté avec un maître d’œuvre qui s’est, en cours d’exécution de ses obligations, révélé défaillant. En cette hypothèse, les parties étaient convenues d’une option entre la résiliation unilatérale dans les conditions déterminées par le contrat et la résiliation par la voie judiciaire. La résiliation à l’initiative du maître de l’ouvrage se ferait alors à ses risques et périls, sous réserve de rapporter la preuve de manquements contractuels graves du maître d’œuvre. La clause dite résolutoire précisait en outre qu’aucune indemnité ne serait due et que la partie de la mission déjà accomplie serait rétribuée avec un abattement de 10 %.

La Cour de cassation a censuré l’arrêt d’appel, pour violation de...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :