Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Résiliation unilatérale du bail de vingt-cinq ans

La faculté pour les parties de mettre fin au bail à l’expiration de chaque période annuelle à partir de celle où le preneur a atteint l’âge de la retraite ne peut être exercée pendant la période initiale du bail à long terme.

par Stéphane Prigentle 28 octobre 2014

Un bail rural à long terme est conclu pour une durée de vingt-cinq ans à compter du 1er janvier 1998. Le preneur a donné congé au bailleur par acte du 25 novembre 2011 pour le 31 décembre 2012 en invoquant le fait qu’il avait atteint l’âge de la retraite. Le pourvoi fait grief à l’arrêt rendu par la cour d’appel de Bordeaux d’avoir jugé le congé valable, aux motifs « qu’aucune disposition spéciale aux baux à long terme ne prévoyant l’hypothèse d’une résiliation pendant la période initiale, les dispositions du droit commun des baux ruraux ont vocation à s’appliquer ». L’arrêt est cassé. La Cour de cassation y rappelle avec force des principes et précise l’extension de ceux-ci au bail à long terme de vingt-cinq ans.

À suivre les...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :