Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Retard de vol : précisions sur le préjudice réparable

Le règlement (CE) n° 261/2004 du 11 février 2004 offre au passager victime d’un retard ou d’une annulation de vol une indemnisation forfaitaire indépendamment de tout préjudice. Si préjudice il y a (lié, comme ici à un litige avec l’employeur consécutivement au retard de vol), il peut donner lieu à indemnisation complémentaire.

par Xavier Delpechle 27 septembre 2019

Des passagers ont réservé, auprès de la compagnie aérienne low cost Blue Air, deux billets d’avion leur permettant de se rendre, le 6 septembre 2016, de Bacău (Roumanie) à Londres (Royaume-Uni), lieu où ils sont établis et où ils travaillent. Au moment de l’embarquement, ils ont été informés que le vol serait assuré par un appareil autre que celui prévu initialement et que, en raison de la capacité réduite des places disponibles à bord de ce deuxième appareil, leur embarquement n’était plus possible. De tel sorte que leur acheminement à Londres a été programmé sur un autre vol assuré par Blue Air, et ceux-ci sont ainsi arrivés à destination le 11 septembre 2016. Certes, à la suite de ces événements, Blue Air a offert à chacun des requérants au principal un billet d’avion gratuit utilisable jusqu’au 24 mars 2017, mais cette offre a été refusée par les passagers au motif que le préjudice subi dépassait la...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :