Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Sanction sévère pour un usurpateur d’étiquette

L’usage par un candidat à l’élection législative partielle de juin dernier dans la 15e circonscription de Paris du logo de La République en marche alors qu’il ne bénéficiait pas du soutien du parti présidentiel a constitué une manœuvre frauduleuse qui a altéré le résultat du scrutin.

par Marie-Christine de Monteclerle 2 février 2022

Le Conseil constitutionnel a annulé, le 28 janvier, l’élection législative partielle qui a eu lieu les 30 mai et 6 juin 2021 dans la 15e circonscription de Paris.

La députée socialiste Lamia El Aaraje est la victime indirecte de manœuvres frauduleuses d’un de ses adversaires. Jean-Damien de Sinzogan avait porté sur ses bulletins de vote la mention « La République en...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :