Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Servier responsable : le Médiator est un produit défectueux

Pour la première fois, un tribunal admet au fond la responsabilité des laboratoires Servier à l’origine de la commercialisation du Médiator.

par Thomas Coustetle 25 octobre 2015

Prescrit pendant plus de trente ans, d’abord contre l’excès de graisses dans le sang chez les patients diabétiques, puis comme coupe-faim, le Médiator a été utilisé par « cinq millions de personnes en France » (La Croix, 22 oct. 2015). À long terme, il pourrait être à l’origine de 1 000 à 2 000 décès, si bien que la presse a rapidement évoqué l’affaire en termes de « scandale sanitaire ».

Pour les deux victimes qui ont saisi le tribunal de Nanterre, le Médiator a été prescrit contre certains troubles du diabète en 2003 et 2006. En 2009 et 2010, soit trois ans plus tard, ces deux patients ont subi de graves lésions des valves cardiaques. Ils ont donc cherché à obtenir la condamnation des laboratoires Servier, à la somme respective de 900 000 et 125 000 €. Le tribunal leur a livré une décision en demi-teinte.

Une avancée juridique ?

« C’est une décision majeure sur le fond », estime Me Martine Verdier, l’avocate des deux victimes. Sans doute. Les juges reconnaissent la responsabilité du producteur sur le fondement des produits défectueux (sur l’application exclusive de ce...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :