Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Tri mécano-biologique des déchets et libre administration des collectivités locales

Le seizième alinéa du paragraphe I de l’article L. 541-1 du code de l’environnement, qui conditionne le développement des installations de tri mécano-biologique au respect d’une obligation de généralisation du tri à la source des biodéchets, ne méconnaît pas le principe de libre administration des collectivités territoriales.

par Emmanuelle Maupinle 10 mai 2022

Pour déclarer conformes à la Constitution les dispositions contestées, le Conseil constitutionnel indique qu’en les adoptant « le législateur a entendu, pour mettre en œuvre les objectifs de réduction et de valorisation des déchets ménagers, privilégier le tri à la source...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :