Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Un concours pour « réenchanter le droit administratif »

Les maires sont invités cet été à prendre des arrêtés insolites et créatifs. Un jury présidé par l’ancien Premier ministre Édouard Philippe récompensera les plus inventifs.

Le pionnier s’appelait Lucien Jeune. Maire de Châteauneuf-du-Pape, il signa, le 25 octobre 1954, un arrêté interdisant formellement aux « soucoupes volantes » d’atterrir sur le territoire de sa commune. Le garde champêtre était chargé de conduire les OVNIS contrevenants à la fourrière. Et, comme l’expliquait, en 2010, le successeur de Lucien Jeune au Dauphiné libéré, cette mesure de police a démontré son efficacité : aucun petit homme vert n’a osé poser sa soucoupe au milieu des vignes réputées. Plus tard, il y a eu le maire de Challans ordonnant, en février 2018, au soleil de se présenter tous les matins...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :