Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Une loi pour réconcilier les « rouges » et les « blancs » ?

Adoptée par les députés le 27 mai, à l’unanimité, la proposition visant à consolider notre modèle de sécurité civile a trouvé une solution de compromis sur l’épineuse question du numéro d’appel unique, qui oppose depuis des années pompiers et services d’urgence hospitaliers.

par Marie-Christine de Monteclerle 2 juin 2021

Relativement courant au Sénat, le vote d’un texte à l’unanimité est beaucoup plus rare au Palais Bourbon. Il n’aura toutefois pas manqué une voix, le 27 mai, à l’Assemblée nationale à la proposition de loi visant à consolider notre modèle de sécurité civile et valoriser le volontariat des sapeurs-pompiers et les sapeurs-pompiers volontaires.

Le texte du député LREM Fabien Matras était pourtant porteur d’un sujet explosif, qui oppose de longue date « les rouges » (les sapeurs-pompiers) et « les blancs » (les services d’urgence hospitaliers), celui de la création d’un numéro d’appel unique des services d’urgence. La Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France milite depuis des années pour que le 112 devienne l’équivalent du célèbre 911 américain. La Fédération hospitalière de...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :