Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Article

Vigipirate, l’état d’urgence : mauvais prétextes pour un contrôle d’identité

Pour la Cour de cassation, la référence au plan Vigipirate et à l’état d’urgence ne permet pas à elle seule de justifier la régularité d’un contrôle d’identité de police administrative, en l’absence de risque d’atteinte à l’ordre public. 

par Jean-Marc Pastorle 22 septembre 2017

M. B., de nationalité tunisienne, a fait l’objet d’un contrôle d’identité en gare de Château-Thierry, mesure qui a établi qu’il se trouvait en situation irrégulière sur le territoire national. Il a été placé en retenue pour vérification de son droit au séjour puis en rétention administrative. Pour...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :