Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Interview

Course au bâtonnat de Paris : lui c’est Clyde et elle c’est Bonnie

Quelques semaines avant les élections pour le bâtonnat, les candidats se prêtent au jeu du portrait chinois. Au tour du binôme Laurent Martinet et Marie-Alix Canu-Bernard.

le 3 juin 2015

La rédaction : Si vous étiez un avocat qui a marqué l’histoire ?

Laurent Martinet : Robert Badinter, qui a porté un projet très noble sur l’abolition de la peine de mort, qui a profondément marqué notre société. Le barreau de Paris continue de porter ce projet partout de par le monde.

Marie-Alix Canu-Bernard : Je vais vous faire une réponse un peu faussée : Olympe de Gouges. C’est une avocate qui n’en était pas une mais elle est précurseur de la cause des femmes.

La rédaction : Si vous étiez un juge ?

Laurent Martinet : Je serais cet avocat général qui a osé dire à une femme, accusée d’avoir tué son mari en état de légitime défense : « Vous n’avez rien à faire dans ce tribunal »  [Luc Frémiot, lors du procès d’Alexandra Lange, devant la cour d’assises de Douai, en mars 2012, ndlr].

Marie-Alix Canu-Bernard : J’ai hésité entre deux réponses. D’une part, la fonction de juge d’application des peines (JAP), qui est à mes yeux l’une des plus belles fonctions de la magistrature. Ce juge tient tout et décide de tout. D’autre part, Thémis, la deuxième femme de Zeus, représentée dans les gravures avec une balance à la main, mère de l’équité et de la justice. Je ne cite pas une personne car il y a de grands juges mais les grands juges ne sont pas forcément connus médiatiquement.

La rédaction : Si vous étiez un homme ou une femme politique ?

Laurent Martinet : Si j’étais une femme, je serais Simone Veil, pour tout ce qu’elle a porté et qui est empreint de noblesse. Nelson Mandela, si j’étais un homme politique.

Marie-Alix Canu-Bernard : Simone Veil, d’abord parce qu’il n’y a pas tant de...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :

Laurent Martinet et Marie-Alix Canu-Bernard

Laurent Martinet et Marie-Alix Canu-Bernard se présentent aux élections du bâtonnat de Paris des 23 et 25 juin 2015. En cas de victoire, Laurent Martinet sera bâtonnier et Marie-Alix Canu-Bernard vice-bâtonnier.