Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Interview

Thomas Karsenty-Ricard : « Le conseil ne doit pas être subordonné »

À l’âge de 32 ans, Thomas Karsenty-Ricard entame sa cinquième année chez Linklaters, au département contentieux, à Paris. Cet ancien de la Conférence présente aussi son troisième livre, Cœur de truand, ou le fougueux récit d’un bandit en cavale, né dans les années 1930.

le 27 mai 2013

La rédaction : Qu’est-ce qui vous a inspiré cette fiction dont la trame se passe essentiellement durant la seconde guerre mondiale, dans une ville du sud de la France ?

Thomas Karsenty-Ricard : C’est la conviction que les criminels sont un reflet de notre société. Ce fut le cas pendant la collaboration : si certains se sont enrichis sur le dos des autres, des criminels ont aussi été de grands résistants. D’un côté, jugé pour vol avec arme, de l’autre, récompensé par la médaille de la résistance. Cela m’a interpellé durant mes recherches. Pour résumer, et sans tomber dans la mythologie du voyou, les malfrats se sont comportés de la manière dont s’est comporté l’ensemble de la société française. Et c’est l’une des choses que j’ai voulu souligner.

La rédaction : Le personnage principal, Georges, ne semble pas beaucoup aimer les avocats : « c’est des crapettes, dit-il, qui roulent en scooter et comptent les heures facturées. Des incultes en robe de carnaval bien incapables d’aligner cent mots correctes sans que ça suinte des rillettes… Des balais qu’éructent, des comptables, des commerçants, des ingénieurs peut-être, mais pour la justice, c’est l’amnésie des prétoires ». De l’autocritique? Ou votre façon de régler vos comptes ?

T. K-R : Non. Enfin un peu, oui. Pour moi, l’amnésie des prétoires, c’est ça : l’oubli du sens. Vous avez une fonction qui...

Il vous reste 75% à lire.

Vous êtes abonné(e) ou disposez de codes d'accès :

Thomas Karsenty-Ricard

Thomas Karsenty-Ricard est avocat au sein du cabinet Linklaters, à Paris. Il est ancien secrétaire de la Conférence du stage (2012). Il est également l'auteur de Dylan, l'authenticité et l'imprévu (L'Harmattan, 2005) et Les poings serrés (L'Harmattan, 2007).