Accueil
Le quotidien du droit en ligne
Envoyer à un ami-A+A
Revue de presse13 novembre 2009

La Cour de cassation face à la modulation dans le temps des revirements de jurisprudence

Faut-il faire droit à la modulation dans le temps des revirements de jurisprudence ? L’assemblée plénière de la Cour de cassation a apporté une réponse positive à cette interrogation en 2006. Depuis lors, les différentes chambres de la Cour de cassation n’ont pas suivi avec la même audace l’invitation formulée. Par deux arrêts du 11 juin 2009, promis à une large diffusion, la première chambre civile retient à son tour une solution stricte, en n’admettant la modulation du revirement que si la partie qui s’en prévaut est privée du droit à l’accès au juge. S’abritant derrière l’absence de droit acquis à une jurisprudence figée, la Cour de cassation ne rend toutefois pas ici une solution théoriquement cohérente et pratiquement satisfaisante .